L’arrivée de la Google Search Generative Experience (Google SGE) propulsée par l’IA mérite-t-elle une révision de votre stratégie SEO ?

Avec l’arrivée de chatGPT sur Bing et maintenant la SGE sur Google, la recherche assistée par l’intelligence artificielle va chambouler le paysage du référencement naturel sur les moteurs de recherche : 

  • Moins de trafic organique pour les sites web ciblant certaines requêtes 
  • Un appel accru à la vérification des faits
  • Besoin supplémentaire d’éducation aux médias

Mais d’un autre côté, l’IA ouvre de nouvelles perspectives : 

  • Stimulation de la créativité des rédacteurs
  • Promotion des contenus de qualité
  • Encouragement à la personnalisation

Google SGE : de quoi s’agit-il ?

La Google Search Generative Experience (SGE) est un projet sorti tout droit du Google Search Labs. L’approche est simple pour l’internaute : obtenir les résultats des recherches grâce aux réponses générées en temps réel par l’IA de la SGE.

Cette expérimentation basée sur une intelligence artificielle générative permet ainsi d’obtenir un aperçu rapide des résultats de recherche sans même aller sur la page d’un site internet.

Voici une vidéo de présentation lors du Google I/O 2023 :

Mais pourquoi cette évolution est-elle si importante ? Les objectifs de Google SGE sont clairs : simplifier la quête d’informations. 

Que vous cherchiez des réponses précises, des aperçus éclairants sur divers sujets, des résumés concis ou des instructions pratiques étape par étape, Google SGE est conçu pour améliorer votre expérience de recherche, rendant l’accès à l’information non seulement plus rapide mais aussi plus intuitif.

Comment fonctionne la Search Generative Expérience de Google ?

L’intelligence artificielle derrière la Search Generative Experience de Google est conçue sur un principe similaire à celui de ChatGPT-4. Elle produit ses réponses en s’appuyant sur d’immenses volumes de données qui ont été utilisées pour former son algorithme.

Voici comment elle opère :

Avec la SGE VS Sans la SGE

L’utilisateur a la possibilité d’activer ou non la SGE, voici comment elle se présente :

Avec Google SGE SEO SERP
Sans Google SGE SEO SERP

Des réponses rapides générées par l’IA

Google SGE s’appuie sur une compréhension profonde du langage naturel pour interpréter les requêtes des utilisateurs et fournir des informations pertinentes en un clin d’œil.

Des résultats conversationnels et personnalisés

Google SGE ask a follow up

En tapant le mot clé “qu’est-ce que le SEO ?” dans le moteur de recherche de Google, la SGE enrichit les résultats en proposant des requêtes additionnelles sous forme de boutons.

Les boutons suggèrent des questions pertinentes sur la requête tapée : 

  • Ask a follow up : des questions générées par l’IA
  • Comment démarrer le SEO soi-même ?
  • Des exemples de SEO
  • Les types de SEO

La possibilité de poser des questions

Google SGE chat

La SGE permet également à l’internaute de poser des questions plus descriptives et complexes. En effet, le bouton “Converse” permet de passer directement en mode conversationnel.

Des résultats de recherche de produits

Si vous recherchez un produit dans la SERP, la Google SGE vous propose une liste de produits avec des informations détaillées (images, description, prix, avis, notes…). C’est un peu une version évoluée de Google Shopping.

La possibilité de générer des images

La Google Search Generative Experience offre également la possibilité de produire des images en réponse à une requête, rappelant les fonctionnalités disponibles sur des plateformes telles que Midjourney ou DALL-E. Sur cette image, on dessine par exemple un chef capybara en train de préparer le petit déjeuner…

SEO SGE Google générer images

Les limites de la Search Generative Experience

Vous l’aurez compris, les limites de la technologie SGE sont les mêmes que sur n’importe quel outil basé sur l’IA : les réponses fournies peuvent comporter des erreurs ou des imprécisions, étant donné qu’elles dépendent directement de la qualité des données exploitées. 

Et pour les entreprises du web, elle risque de donner moins de visibilité à la publicité Google Ads et aux contenus optimisés SEO.

SGE : la fin du SEO ?

Les points de vue sont unanimes, le SEO évolue mais il ne meurt pas avec l’arrivée de la Google SGE. Cependant, la Search Generative Experience va diminuer drastiquement le trafic SEO de beaucoup de sites web. C’est une certitude. Si la réponse fournie par la SGE satisfait l’internaute, il y a peu de raison qu’il aille visiter votre site.

Cette tendance est particulièrement marquée pour les recherches basiques de type TOFU (en haut de l’entonnoir) qui peuvent être résolues avec des bullet points ou des définitions, c’est-à-dire les recherches avec une intention informationnelle (définition, guide, how-to, astuces, tuto…).

En revanche, cela veut également dire que les visiteurs de votre site sont déjà bien instruits sur le sujet. Dans votre entonnoir marketing, il sera le plus souvent en MOFU (milieu de l’entonnoir) ou BOFU (bas de l’entonnoir), ce qui peut augmenter le taux de conversion sur votre site.

Notez cependant que si votre business model est la vente de publicité, il vous faudra être plus créatif dans la création de contenus pour avoir le même niveau de trafic qu’avant.

Vous êtes en région Parisienne ? Consultez un consultant SEO à Paris

15 astuces SEO pour des contenus optimisés avec la SGE

1.Cibler les mots-clés longue traîne dans votre création de contenu

Visez des contenus longue traîne pour capter l’attention de votre audience cible avec une précision chirurgicale. Plus la requête est détaillée, plus vous aurez de chance d’apparaître en pole position dans les résultats. 

Par exemple, au lieu de généraliser avec « meilleure assurance auto », spécifiez votre cible avec « meilleure assurance auto à Paris ». 

De cette manière, vous optimisez votre contenu pour la SGE et vous vous rendez visible auprès des utilisateurs recherchant des informations extrêmement spécifiques.

2.Mettre l’accent sur l’intention de recherche (=valeur ajoutée)

Créez des contenus hyper ciblés avec des intentions de recherche bien identifiées pour être poussé/sélectionné par Google SGE.

Identifiez les besoins et pain points de votre cible, Dans quelles catégories est situé votre contenu : est-il navigationnel, informationnel, commercial ou transactionnel ? 

Cette démarche vous permet de créer des contenus avec une forte valeur ajoutée.

3.Travailler les données structurées

Pour que votre contenu soit compréhensible par Google, considérez vos schema markups (données structurées) comme de véritables panneaux de signalisation. 

Ces balises ne se contentent pas de guider Google dans la compréhension de votre contenu ; elles enrichissent également l’expérience utilisateur en fournissant des informations cruciales sur votre organisation, vos produits, comme les disponibilités en stock, les prix, etc…, spécialement dans le secteur de l’e-commerce.

4.Ajouter des images et vidéos originales

Pour dynamiser et rendre unique votre contenu, rien ne vaut l’ajout d’images et de vidéos originales. Non seulement cela rend votre article/page plus captivant, mais cela augmente le taux de clics des contenus. C’est le genre de détail que l’algorithme de Google valorise.

5.Optimiser les Alt text

L’objectif, c’est d’être compris par Google. Chaque Alt text doit être une passerelle vers une meilleure compréhension de votre contenu par les moteurs de recherche, utilisez tous les moyens pour arriver à cette fin. 

Cette pratique reste pertinente même si l’image n’est pas encore rattachée aux résultats de la SGE. C’est une manière d’assurer que chaque élément de votre site contribue à sa visibilité globale.

6.Créer des contenus que la SGE peut citer

Visez les featured snippets pour avoir plus de chance d’apparaître dans les résultats de la SGE.

7.Personnalisation et pertinence > densité des mots clés

Vous accordiez jusqu’ici une priorité aux densité des mots-clés dans votre contenu ? Désormais, mettez l’accent sur la création de contenus pertinents et personnalisés, tout en reconnaissant toujours l’importance des mots-clés.

8.Travailler l’expérience utilisateur (UX) sur votre site/page

La Search Generative Experience (SGE) peut certes fournir des informations et des résultats pertinents, mais elle ne peut rivaliser avec l’expérience unique que vous pouvez offrir sur votre site, que ce soit à travers des images, des vidéos, du copywriting ou une présentation interactive. Travaillez votre UX.

Et même si votre visibilité dans la SGE est limitée, vous restez pertinent pour figurer en tête des résultats des moteurs de recherche. L’UX, l’UI et la pertinence vont petit à petit devenir la norme.

Une navigation fluide, un site rapide et une accessibilité optimale sont désormais indispensables. Veillez également à ce que le contenu soit facile à lire. Sur vos pages produits, accordez une attention particulière aux détails et à l’expérience d’achat pour répondre aux attentes croissantes des utilisateurs.

9.Créer des contenus originaux

Pour se démarquer,créez des contenus que Google ne peut trouver nulle part ailleurs. Pour y parvenir, réfléchissez à des contenus offrant le maximum de valeur ajoutée que vous pouvez partager avec votre audience. 

Par exemple, produisez des : 

  • études de cas 
  • livres blancs 
  • PDF 
  • checklists
  • templates 
  • produits exclusifs uniquement visibles sur votre site

10.Travailler les critères EEAT de Google

Pour améliorer votre EEAT (Expertise, Autorité, Fiabilité et Confiance), mettez en avant les contenus qui démontrent vos expériences et compétences. 

Travaillez votre page “A propos”, en mettant en valeur vos réalisations et en fournissant des informations détaillées sur votre entreprise. 

Intégrez vos avis clients directement sur votre site et assurez-vous que les éléments liés à votre business, tels que l’adresse, le numéro de téléphone et le nom, sont facilement accessibles. N’hésitez pas à partager des études de cas qui illustrent votre expertise et les succès de vos projets.

11.Focus sur les backlinks de qualité

Les backlinks demeurent pertinents, MAIS… leur nombre est désormais moins crucial que leur qualité et leur pertinence. En effet, là aussi, la qualité prime avant la quantité. 

L’objectif est dorénavant de construire un réseau de backlinks en accord avec votre thématique et votre contexte.

12.Penser “mobile-first”

Veillez à ce que votre site soit responsive pour garantir une expérience fluide sur diverses tailles d’écrans.

Comme toujours, accordez une attention particulière à la rapidité de chargement (images optimisées, code minifié…). Enfin, assurez-vous que la navigation est intuitive, avec des boutons facilement visibles et un menu clair et lisible.

13.Optimiser ses contenus pour la recherche vocale

La montée en puissance de la Search Generative Experience nécessitera davantage de contenus personnalisés pour répondre efficacement aux requêtes des utilisateurs. Pour ce faire, adaptez votre contenu au système de discussion avancé impulsé par la Google SGE.

Priorisez l’utilisation de mots-clés conversationnels et de longue traîne, en gardant à l’esprit que les recherches vocales sont souvent locales. 

Optez également pour des contenus concis et directs, pour être visible dans les featured snippets.

14.Le référencement local à des beaux jours devant lui

Le référencement local est plus pertinent que jamais. Avec l’accent mis sur la personnalisation, le contenu local devient crucial. 

Pour optimiser votre présence locale, investissez dans votre fiche Google My Business (GMB), sollicitez les avis et citations, et ciblez les mots-clés locaux.

15.Travailler sa marque sur les réseaux sociaux

Outre l’augmentation de votre visibilité et de votre réputation, une récente étude de cognitiveSEO révèle que maintenir une présence active sur les réseaux sociaux est corrélée à un meilleur classement sur Google.

Moz a même développé un indicateur appelé Brand Authority (BA) pour mesurer cette métrique spécifique qui impacte le SEO.

Les KPIs à traquer avec la google SGE

Pour finir, mesurez, analysez et soyez prêt à ajuster votre stratégie SEO. Adoptez une approche de « Test and Learn », c’est la meilleure façon de s’adapter.

Compte tenu de la nature expérimentale du projet SGE, les mises à jour continueront à tomber. Tenez compte de ce facteur et restez agile dans votre approche.

L’engagement des utilisateurs reste crucial, avec des métriques telles que la durée de la visite, le nombre de pages consultées par session et les événements ou clics enregistrés.

La métrique du CTR permet de viser une visibilité à la fois sur la SERP et sur la Search Generative Experience.

Enfin, le suivi du taux de conversion et du parcours utilisateur est facilité par GA4 (Google Analytics 4). Avec des visiteurs organiques de plus en plus qualifiés, améliorer le taux de conversion revient à améliorer l’expérience utilisateur dans son ensemble.

A retenir sur l’impact de la Google SGE sur votre SEO

  • Le SEO ne meurt pas, il évolue avec la Google SGE
  • Traitez votre sujet en profondeur
  • Illustrez vos contenus pour augmenter l’engagement (contenu informatif et captivant)
  • Misez sur l’intention de recherche et l’expérience utilisateurs
  • Mettez l’accent sur la pertinence et la personnalisation
  • Surtout, restez alertes sur les nouvelles mise-à-jour de Google !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *